fbpx

Le ministre de la Justice Berto Dorcé se voit l’accès refuser à bord d’un avion American Airlines

Emmanuel Paul
Emmanuel Paul - Journalist/ Storyteller

La journée a été très stressante pour le ministre de la justice et de la sécurité publique Berto Dorcé après qu’il ait été interdit ce jeudi d’embarquer à bord d’un avion American Airlines pour se rendre à Miami (USA). “Reference confirme que le MJSP Berto Dorcé a été interdit,ce jeudi, d’embarquer à bord d’un vol AA pr Miami.”, a révélé Radio Tele Reference rappelant que: “Berto Dorcé, liszt Quitel MICT,Charlot Brédy MARNDR,sont des ministres du gouvernement d’Ariel Henry dont les visas ont été révoqués par les  USA de janvier à septembre.” 

Les motifs de cette interdiction de départ n’ont pas été révélés.

Le réseau de média dont le quartier général se trouve   au Gonaives a également révélé que les visas de 4 des 10 Sénateurs du tiers du Sénat ont également été révoqués par l’Oncle Sam

Les Etats-Unis ont récemment annoncé des sanctions contre des invididus impliqués dans des actes criminels en Haiti et leurs commanditaires. La liste préalablement établie a été modifiée pour intégrer les membres de familles des fauteurs de troubles et leurs financeurs. Toutefois, aucun nom n’a été rendu public par les ETats-Unis. Seulement trois noms: Jimmy Chérizier, alias Barbecue, Pierre Ricarhd Duplan, et Fédenel Monchéry, ont été publiés sur le site du ministère du trésor Américain depuis plus d’un an.

Les Nations-Unies avaient également adopté une résolution à l’unanimité le 21 Octobre dernier sanctionant des individus en Haiti pour leurs implications présumés dans des actes de violence. Le Canada avait enmboité le pas pour annoncer des sanctions contre des personalités Haïtiennes. Une décision annoncée par le ministre Canadien du développement international Harjit Sajjan lors d’une interview exclusive au réseau de média  ZoomHaitiNews et CaribbeanTélévisionNetwork.

Bien qu’ils aient adopté des sanctions contre les plus importants membres du gouvernement d’Ariel Henry, les Etats-Unis continuent de soutenir aveuglement le pouvoir en place.

you're currently offline