fbpx

Pas de militaires américains dans la construction des infrastructures devant abriter les membres de la MMS en Haiti

Emmanuel Paul
Emmanuel Paul - Journalist/ Storyteller
A C-17 Globemaster military aircraft takes off from Ramstein military airbase, Germany, Tuesday, April 26, 2022. (AP Photo/Michael Probst)

Les militaires Américains ne sont pas impliqués dans l’exécution des travaux de construction des infrastructures devant abriter les soldats de la mission multinationale de sécurité devant être déployés en Haiti.

C’est ce qu’a fait savoir l’un des responsables de la commande Sud de l’armée américaine à la rédaction de CTN.

Les travaux sont exécutés par des contracteurs civils indépendants de l’armée américaine, selon un porte-parole de la commande Sud qui a démenti les informations selon lesquelles des militaires Américains sont à pied d’oeuvre dans la construction des bases de la MMS.

“Les militaires américains se trouvant à bord des avions transportant des matériels sont repartis immédiatement après avoir délivré les équipements” a fait savoir le porte-parole qui confirme que des travaux sont actuellement en cours dans les parrages de l’aéroport Toussaint Louverture et dans d’autres endroits du pays.

Des dirigeants internationaux confirmant la participation de leur pays dans la MMS ont révélé que les premières troupes devraient arriver en Haiti à la fin du mois en cours. C’est le cas notamment du Kenya, le Bahamas entre autres.

Selon des informations disponibles les premiers contingents des forces Kenyanes seront déployés à la fin du mois de mai en cours.

Depuis le début du mois de mai des avions de l’armée américaine font le va et vient pour apporter des matériels destinés à la construction des infrastructures devant accueillir les premiers membres de la mission multinationale.

Entre temps le département de la défense américaine dit avoir un regard sur les efforts de préparation du déploiement de la mission de sécurité aéroportuaire d’Haïti et de soutien à la sécurité multinationale (MSS).

Les États-Unis continueront de fournir un soutien solide et multiforme à Haïti alors qu’il évolue vers un avenir plus sûr et plus prospère a avait indiqué La Commande Sud de l’armée américaine sur son Compte X.
Entre temps samedi 11 mai 2024, l’ambassadeur Américain en Haïti Denis Bruce Hankins a remis au directeur général de la police nationale d’Haiti Frantz Elbé un lot de matériels non létal dont des véhicules blindés pour renforcer la capacité de la Pnh dans des efforts pour mener des opérations contre les gangs armés.

Les gangs de leur côté continuent de maintenir la terreur sur le territoire haïtien.
Vendredi 10 mai 2024 des bandits armés avaient pris d’assaut le commissariat de Gressier sur la route nationale ale numéro 2.
Une personne a été blessée par balle non loin du commissariat lors de cette attaque.
Moins de 48 heures plusieurs unités spécialisées de la PNH ont repris le contrôle du commissariat.

La Police appelle à la collaboration de la population pour faire échec aux criminels ayant contraints des milliers de familles à quitter leurs maisons dans la commune.

Par ailleurs un adolescent de 16 ans a été tué par balles le dimanche 12 mai 2024 lors d’une nouvelle attaque des gangs de la coalition “ViV Ansanm” contre le quartier de Solino à Port-au-Prince.

you're currently offline